[accueil]  [chercher]


2018-06-06 12:21
CR

Ferratum Bank, une banque mobile depuis Malte


Article paru dans Le Virus Informatique 36

Les banques accessibles uniquement par téléphone mobile se multiplient ces derniers mois, au point qu'on se demande si le marché est assez grand pour toutes. Si certaines se limitent à leur pays d'origine, d'autres voient plus grand. Parmi ces dernières, Ferratum Bank, qui propose un compte multidevise (principales devises européennes, mais attention au coût des conversions !) avec carte MasterCard gratuite, tout comme de nombreuses autres opérations.

Point appréciable : la banque n'exige ni de revenu minimal, ni de domiciliation d'un salaire et a priori ne saura pas si vous êtes interdit bancaire dans votre pays. Seule l'inscription est possible par le Web, c'est dommage. Tout se passe ensuite à l'aide d'une application pour iOS ou Android (vous connaissez nos réticences au niveau de la sécurité), un peu trop curieuse à notre avis sur ce qu'il y a dans le téléphone. L'ouverture de compte prendrait cinq ou huit minutes ; le discours marketing a l'air hésitant. Mais nous avons été bloqués dès la première étape sur le Web, au niveau de la saisie de notre numéro de téléphone estonien. Nous avons recommencé avec l'application mobile, en vain également, mais cela nous a permis de comprendre le problème : Ferratum Bank n'accepte que des numéros à sept chiffres, alors que l'Estonie est passée à huit chiffres depuis plusieurs années. Un correctif tardant à venir, nous avons tenté une inscription avec un numéro de téléphone belge. Avant de nous voir refuser l'ouverture de compte lors d'une visioconférence. En effet, Ferratum Bank accepte les clients belges en Belgique, français en France, estoniens en Estonie, mais pas les expatriés d'un pays dans l'autre.
Le groupe Ferratum est finlandais (il est surtout actif dans le domaine du microcrédit à fort taux), mais la banque opère avec une licence maltaise visiblement plus facile à obtenir (la garantie sur les dépôts est maltaise également). Il vous faudra lire la convention fiscale avec ce pays et celui de votre résidence pour connaître l'imposition sur les intérêts du livret (taux annuel brut de 0,80 %) ou d'un compte à terme. C'est aussi à Malte qu'il faudra téléphoner (à part si vous êtes basés dans certains pays), si vous voulez parler au service client. Il est en français aux heures de bureau et en anglais le reste du temps. Le compte étant maltais, cela peut poser des problèmes avec certains correspondants. Notez qu'il n'y a pas de chéquier et qu'il n'est pas possible de domicilier des prélèvements. Quand on est habitué à des banques qui traitent des transferts en moins d'une journée, les délais ici peuvent être frustrants (mais doivent prendre au maximum trois jours, grâce à la législation européenne), la banque faisant sans doute « travailler » pour elle votre argent dans l’intervalle. Malgré quelques limites, Ferratum Bank n’a rien du faux compte maltais.



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] © ACBM