[accueil]  [chercher]


2018-06-29 10:08

Les avantages officieux de l’e-résidence estonienne


Nous avons vu les avantages et inconvénients de créer une société en Estonie en utilisant le statut d’e-résident. Ce statut et cette carte permettent aussi des avantages dans d’autres situations, jamais évoqués ni par les fonctionnaires estoniens (pour éviter les malentendus avec le droit de résidence sur le sol du pays), ni par les charlatans de l’entreprenariat qui vous déconseillent d’être e-résident pour économiser 100 €. Mais voici des astuces !

Officiellement, le statut d’e-résident – permettant des démarches en ligne à l’aide d’une carte à puce – n’a rien à voir avec le droit de résidence physique dans le pays. Une personne ne pouvant pas s’installer en Estonie (parce qu’elle n’est pas ressortissante d’un pays de l’Union européenne, investisseur d’un montant moyen à important, « startupeur » approuvé par l’administration du pays…) peut toutefois créer une société en e-résidence (avec un faible capital de départ) et se payer un salaire convenable (plus de 2 000 € par mois) avant de demander un permis de résidence temporaire.

Prenons désormais le cas d’une personne ayant le droit de s’installer dans le pays (peu importe le motif, y compris un Européen voulant profiter de la fiscalité estonienne plutôt que celle de son pays), l’e-résidence préalable permet quelques avantages administratifs. À l’inscription à la mairie, en présentant la carte d’e-résidence comportant déjà un numéro national, on gagne deux semaines d’attente et on peut donc se présenter dès le lendemain à la préfecture de police pour faire une demande de carte de résident. Dès le surlendemain, avec le reçu de la police, il est possible de demander l’activation d’une carte de transports locaux gratuits dans les villes où c’est possible. En attendant d’avoir la carte de résident, il est possible d’ouvrir et d’accéder à un compte bancaire personnel avec la carte d’e-résident (il faudra penser à demander l’activation de l’accès avec la carte de résidence quand elle arrivera), avec moins de limites que certaines autres méthodes. En théorie, il n’est pas possible d’être à la fois e-résident et résident, mais en pratique, si : et c’est bien pratique d’avoir deux cartes, car une peut servir s’il y a un problème avec l’autre (on le comprend le jour où on n’a qu’une carte et qu’elle est bloquée !).

Vous êtes nouveau résident, voire de passage en Estonie ? La carte d’e-résidence est techniquement compatible avec la carte d’identité des Estoniens (et votre future carte de résident) utilisée comme carte de fidélité dans de nombreuses enseignes. Par exemple, en remplissant un formulaire et en attendant jusqu’à 10 jours, vous pourrez récupérer 5 % en bons d’achats virtuels chez Reval Café (une enseigne populaire dans le pays), avoir des réductions de 15 % sur les gâteaux d’anniversaires (de 5 jours avant à 5 jours après la date du vôtre), 20 % de réduction sur les vins à emporter. La carte d’e-résident semble aussi fonctionner, et souvent avec une inscription plus rapide, en tant que carte de fidélité chez Prisma (chaine de supermarchés), Apollo (livres et cinémas), Rahva Raamat, Apotheka (réseau pharmacies), Koduekstra (produits de maison), Sportland (17 % de réduction), restaurant Da Vinci, restaurants Lido, Carmen Café dans le quartier Rotermann de Tallinn (10 % de réduction), Pizza Americana, Sushi Plaza, Juustukuningad, Toit's, Olerex (stations services), Contro Vento, Vanglaamet… Cette liste est très loin d'être exhaustive !



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] © ACBM