[accueil]  [chercher]


2018-08-17 11:43

La nationalité égyptienne contre de l'argent


Les solutions sont rares pour celui qui veut obtenir une nationalité par investissement dans le monde arabe ou au Moyen-Orient. Il y a le programme jordanien, hors de prix, ou le programme turque « soldé » du fait de son manque de succès, avant les récentes sanctions états-unienne (l'investissement immobilier minimum est passé de 1 million de dollars à 300 000 dollars). L'Égypte est à son tour en train de mettre en place son programme.

Le décret a été signé par le Président Abdel Fattah el-Sisi. Il faut placer 7 millions de livres égyptiennes (environ 400 000 dollars) pendant cinq ans dans une banque du pays. Ensuite, il faut léguer la somme au Trésor national. Cela permet de ne pas avoir à rester cinq ans dans le pays pour pouvoir entreprendre la procédure d'acquisition de nationalité. Les autorités s'en défendent, mais des députés analysent la situation comme nous : de facto, la nationalité égyptienne sera en vente. Malheureusement, la procédure est longue, coûteuse, sans garantie de succès, le passeport n'est pas idéal pour le voyageur lambda et il y a un service militaire obligatoire pour les hommes. Certaines solutions des Caraïbes semblent plus intéressantes, sauf cas particuliers.



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] © ACBM