[accueil]  [chercher]


2018-02-01 12:32

Monaco n'est plus un paradis fiscal, déclare le Prince Albert


Ce 31 janvier, le Prince Albert de Monaco était l'invité de la chaine de télévision Public Sénat.

La question du status de paradis fiscal de Monaco a été abordé. Le Prince Albert a déclaré : « Je me suis déjà exprimé déjà plusieurs fois là-dessus. Je pense que la Principauté, d'ailleurs, qui est sortie de toutes les listes qui existent ne répond plus, peut-être à une certaine époque, mais ne répond plus, et ce, depuis quelques années,aux critères qui définissent les paradis fiscaux [...] On a un suivi qui est fait de façon très sérieuse et très systématique donc je suis très étonné que cette question revienne sans arrêt. Monaco ne répond plus depuis très longtemps à la définition d'un paradis fiscal. »
Certes, mais tout dépend des critères utilisés pour définir ces listes. Monaco n'impose pas les revenus, ni la fortune des habitants de la Principauté, à condition qu'ils ne soient pas français (pour échapper à l'imposition française, il leur faut avoir eu au moins 5 ans de résidence à Monaco avant le 31 décembre 1962). À ce titre, Monaco reste un paradis fiscal et une destination de choix pour les plus fortunés, au sens propre et figuré.



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] © ACBM