[accueil]  [chercher]


2018-02-16 17:55

Non, le nouveau visa thaïlandais n'est pas pour les « nomades digitaux »


Cela fait plusieurs mois qu'enflait la rumeur d'un nouveau type de visa thaïlandais pour les « nomades digitaux », alors que le pays est un point de chute populaire de cette catégorie de travailleurs. Les rares informations officielles n'allaient pourtant pas dans ce sens. C'est désormais confirmé.

Depuis le 1er février, la Thaïlande propose un visa dénommé Smart. En fait, ce visa de quatre ans a pour but d'encourager la venue d'étrangers de haute compétence ou qui ont la volonté d'investir en Thaïlande. Le salaire doit être au minimum de 200 000 bahts par mois dans le cadre d'un emploi. Ou l'investissement d'au minimum 20 millions de bahts. Le nomade digital qui gère un blog sur les nomades digitaux, tout en encaissant les revenus dans un autre pays, n'est clairement pas la cible visée. D'ailleurs, peut-on encore parler de nomadisme quand on souhaite rester plusieurs années au même endroit ? À moins, bien sûr, que la Thaïlande ne serve de « base arrière » à une personne qui voyage vraiment.
Le nouveau visa permet de travailler en Thaïlande sans demander un permis de travail, sans la procédure de notification de 90 jours et la famille peut profiter des mêmes bénéfices. Au fait, les nomades digitaux qui passent plusieurs mois à travailler sur Internet depuis la Thaïlande sont censés être en règles avec la loi sur le travail du pays (sans permi de travail, il s'agit d'une infraction).



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] © ACBM