[accueil]  [chercher]


2018-03-09 10:03

Il ne resterait que six paradis fiscaux, selon l'Europe. Hypocrisie.


En décembre dernier, l'Europe avait publié une liste noire de 17 paradis fiscaux. En janvier, cette liste était passée à neuf noms. Elle devrait être encore réduite.

Selon Reuters, les ministres des Finances de l'Union européenne vont approuver mardi prochain le retrait de Bahreïn, des Iles Marshall et de Sainte-Lucie, car ces juridictions auraient pris des mesures. La liste des paradis fiscaux se réduirait donc à six noms (Guam, la Namibie, Palau, les Samoa, les Samoa américaines et Trinité-et-Tobago), selon l'Europe. De l'hypocrisie. Il y a quelques jours, la communauté de la Caraïbe (Caricom) a demandé à l'Union européenne de balayer devant sa porte. D'ailleurs, la Commission européenne vient d'épingler mercredi sept pays de l'Union qui compromettent l'équité dans le marché intérieur avec leurs pratiques fiscales : la Belgique, Chypre, la Hongrie, l'Irlande, le Luxembourg, Malte et les Pays-Bas.

Mise à jour : à peine notre article publié, nous apprenons de Reuters que trois pays devraient être ajoutés à la liste noire européenne des paradis fiscaux : les Bahamas, les Iles Vierges américaines et Saint-Kitts-et-Nevis. Le total devrait donc rester de neuf juridictions. Ce qui ne change rien à notre position : hypocrisie de l'Europe.



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] © ACBM